Frais de publicité importants pour les soldats

Quels sont les coûts de publicité pour les soldats ?
La loi relative à l’impôt sur le revenu définit les charges liées au revenu comme l’ensemble des “dépenses d’acquisition, de garantie et de maintien du revenu” (§9 EStG). Cela signifie que tous les frais qui surviennent clairement dans le cadre d’une activité professionnelle peuvent être déduits intégralement à des fins fiscales. Il s’agit par exemple des déplacements quotidiens entre le domicile et la caserne, des frais de formation, des contributions aux associations professionnelles, des frais d’équipement de travail, des cotisations d’assurance ou, le cas échéant, de la double budgétisation. Toutes ces dépenses débitent d’abord le compte propre, peuvent être récupérées par la trésorerie mais sans problème par la présentation d’une déclaration fiscale.

La somme des dépenses publicitaires réduit le revenu imposable et conduit en règle générale avec les militaires à un remboursement d’impôt de plusieurs centaines à plusieurs milliers d’euros.

Le montant forfaitaire des dépenses liées au revenu pour les membres des forces armées allemandes
Comme pour tous les employés, un montant forfaitaire de 1 000 euros par an pour les dépenses liées au revenu s’applique également aux militaires. Dès qu’une déclaration d’impôt est déposée, l’administration fiscale prend automatiquement en compte ce forfait pour les dépenses liées au revenu – aucune dépense ne doit être mentionnée dans la déclaration d’impôt à cet effet.

Puisque la majorité des soldats dans l’année les dépenses conditionnées par l’occupation sont beaucoup plus élevées que le montant forfaitaire des dépenses de publicité, il vaut la peine d’investir quelques minutes dans la déclaration d’impôts et de rendre les dépenses de publicité en pleine hauteur valables pour la taxation. Pour de nombreuses dépenses, le bureau des impôts n’exige même pas de reçus, mais accorde tout simplement des montants forfaitaires de dépenses.

Aperçu des frais de publicité pour les soldats

Dépenses déductibles ET PAUSCHALEN pour les soldats EN DÉTAIL

les déplacements sur le lieu d’activité professionnelle de la Bundeswehr
L’indemnité de distance de 30 centimes par kilomètre de trajet simple peut être demandée pour les trajets entre l’appartement ou le logement et le premier lieu d’activité de la Bundeswehr. Debei ne se soucie pas de savoir quel moyen de transport est utilisé pour couvrir la distance ; dans le covoiturage, tous les passagers peuvent également utiliser le tarif forfaitaire.

Le premier lieu d’activité de la Bundeswehr est généralement le lieu habituellement visité pour l’exercice de ses fonctions. Pour les soldats, il s’agit généralement de la caserne où ils sont stationnés, ou de la base aérienne. Un maximum de 4 500 euros par an peut être réclamé à titre d’indemnité de distance.

L’indemnité de distance peut également être utilisée pour les trajets vers ce que l’on appelle le centre d’intérêt de la vie. C’est l’endroit avec lequel les soldats sont étroitement liés pour des raisons privées et qui est donc régulièrement visité. Il peut s’agir, par exemple, du lieu de résidence des parents ou de l’appartement du partenaire.

les voyages d’activités à l’extérieur
Si les soldats sont employés en dehors de leur caserne régulière, l’indemnité de déplacement professionnel leur permet de déduire de leur impôt les frais de voyage aller et retour de 30 centimes par kilomètre comme dépenses liées au revenu. La condition préalable est que la Bundeswehr utilise sa propre voiture et qu’elle ne rembourse pas les frais de son propre chef. Les activités typiques pour les soldats à l’étranger sont, par exemple, des stages de formation, des explorations ou des séjours dans des zones d’entraînement militaire.

soldats de la Bundeswehr : montants forfaitaires pour frais de restauration supplémentaires
Dans le cadre d’activités à l’étranger, les soldats peuvent recouvrer le coût de la nourriture supplémentaire auprès de l’État si l’employeur ne fournit pas de repas ou ne paie pas ces frais. Si l’employeur s’absente plus de 8 heures, le forfait est de 12 euros. Pour chaque jour complet d’absence du premier lieu de travail, il y a 24 euros.

les affectations à l’étranger
Pendant les trois premiers mois d’une mission professionnelle à l’étranger, les militaires peuvent prétendre au forfait repas, à condition qu’aucun repas commun ne soit fourni. Le montant des indemnités journalières varie en fonction du pays de déploiement (des informations sur les indemnités spécifiques par pays sont disponibles ici).

équipements de travail pour les membres de la Bundeswehr
Si certains équipements de travail doivent être achetés ou entretenus à des fins (presque) exclusivement professionnelles, les militaires peuvent déduire de leurs impôts le coût total de ces équipements en présentant les reçus correspondants. Les frais d’équipement de travail comprennent, par exemple, l’achat et le nettoyage de vêtements de travail ; les frais d’achat d’ordinateurs portables, d’imprimantes ou de scanners – dans la mesure où ceux-ci sont nécessaires pour l’activité professionnelle en question ; la littérature ou les revues spécialisées.

S’il manque des documents ou s’il n’y a pas de frais pour l’équipement de travail dans l’année correspondante, chaque soldat peut simplement réclamer la somme forfaitaire de 110 euros par an pour l’équipement de travail. La preuve sous forme de factures, etc. n’est alors pas nécessaire.