LA MANDOLINE PORTUGAISE

Il a créé des racines et de nombreux adeptes dans l’environnement populaire et au-delà. Beaucoup de BANDOLINS DE LUXE ont été faits essentiellement touchés par les femmes. Au début du XXe siècle, les instituteurs du primaire avaient, au moment de leur formation, l’apprentissage du BANDOLIM, fait curieux qui amenait souvent les parents ou proches parents à commander la construction d’un BANDOLIM avec une date gravée sur le dessus ou sur la bannière correspondant à la fin du cours ou à la date anniversaire.

Étant un instrument très apprécié des dames, le BANDOLIM était conservé dans des sacs de cuir ou de velours avec les initiales de son propriétaire brodées.

BANDOLIM est composé de quatre ordres de cordes, au total huit, qui s’accordent de haut en bas : Mi (Mi), Lá (A), D (D), Sol (G). Cet accord est identique à celui de VIOLINO, avec ses cordes correspondant au chariot nº 9 (0,254 mm) pour les deux premières cordes, au chariot nº 6 pour les deuxièmes cordes (0,305 mm), avec les 3ème et 4ème ordres cordés respectivement avec des baguettes 0,55 mm et 0,79 mm.

Plusieurs compositeurs célèbres lui ont rendu hommage comme Mozart (D. João), Hændel (Alexandre Balus), Paiselo (Barbeiro de Sevilha), Verdi Ban (Otelo), etc.

S’il a déjà pris sa retraite, c’est le moment d’apprendre à jouer de la mandoline. L’âge idéal est de commencer à 80 ans. Plus pressé, vous pouvez vous entraîner plusieurs heures par jour, animer les soirées “Senior Universities” et jouer “Happy Birthday to You” pour vos petits-enfants. Quand il y a de la musique à la maison, la joie de vivre naît et on ne pense pas aux maladies.