Ultrasons pour moustiques ou méthodes professionnelles ?

Ces dernières années, la traditionnelle “bataille” estivale contre les moustiques a vu l’arrivée d’un nouveau protagoniste, qui a attiré l’attention des consommateurs par le biais de campagnes publicitaires et de critiques sur le web. Nous parlons d’appareils à ultrasons pour les moustiques.
Peut-être en raison de polémiques occasionnelles contre les répulsifs chimiques, potentiellement nocifs pour l’homme et cause d’allergies, ou en raison des inquiétudes des mères au sujet de leur bébé, l’insectifuge ultrasonique est proposé comme une solution innovante et alternative aux méthodes traditionnelles pour échapper aux piqûres d’insectes pendant l’été.

Comment fonctionne la moustiquaire ultrasonique ?
Le principe de fonctionnement est l’émission par une machine alimentée par l’électricité (prise murale ou piles) d’ondes sonores ultrasonores que les animaux comme les moustiques trouvent très gênantes et qui les éloignent donc.
Les appareils couvrent une plus grande ou plus petite surface, de sorte qu’ils peuvent s’adapter aux environnements intérieurs et extérieurs, des bureaux et entrepôts, aux maisons et chambres d’hôtel, et même aux espaces ouverts tels que les balcons et les jardins.
Pour augmenter l’effet, ces ultrasons sont souvent émis à des fréquences différentes qui changent de façon intermittente, afin d’empêcher les insectes de s’adapter avec le temps.
Le son, par contre, n’est pas audible pour les humains ou les animaux domestiques, c’est donc une solution totalement inoffensive et efficace pour se protéger des moustiques.
Les fabricants garantissent qu’il s’agit d’un produit efficace et innovant, et surtout ils soulignent l’absence de poisons et de répulsifs chimiques qui peuvent être nocifs pour les personnes, en particulier les enfants. Dans la publicité et la promotion de divers produits échographiques, l’accent est souvent mis sur la sécurité des produits : le message principal est que l’échographie n’endommage pas les hommes, les enfants ou les femmes enceintes. Ils sont absolument non invasifs parce qu’ils sont silencieux et inodores.

Anti-moustiques ultrasoniques : mais sont-ils vraiment efficaces ?
De tous les remèdes contre les moustiques, il semble certainement l’un des plus futuristes, modernes et respectueux de l’environnement ainsi que les gens. Si l’on pense aux méthodes “démodées” comme les machines à comprimés, ou la zampirone, la machine électrique redoutée qui faisait briller les moustiques, en vogue entre les années 80 et 90, ou encore la simple combustion des bougies et des huiles de citronnelle.
Cependant, l’efficacité de ces produits à ultrasons fait toujours l’objet de débats : alors que des milliers de produits à ultrasons sans moustiques aux noms exotiques, aux formes disparates et aux designs attrayants sont apparus dans les magasins et le commerce électronique, nous constatons que les opinions des consommateurs sont souvent divergentes.
Sans parler des sceptiques qui n’ont pas succombé à la tentation, restant convaincus de la bonté des méthodes traditionnelles, nombreux sont ceux qui ont été intrigués et, nourrissant les espoirs dans l’efficacité des ultrasons, ont fait l’acquisition d’un de ces appareils. Mais les avis les plus hétérogènes laissent planer un doute sur la valeur réelle de cette technologie, aussi notre conseil reste de nous tourner vers des spécialistes pour savoir comment éliminer les moustiques, en demandant un devis gratuit. De cette façon, vous pouvez envisager des méthodes professionnelles, certainement efficaces pour traiter le problème en toute sécurité, mais aussi sans crainte de dépenser votre argent inutilement. Pour les environnements extérieurs, les jardins et les parcs, la meilleure solution reste la désinfestation, alors que dans un contexte domestique de nombreux produits, même naturels, permettent une action répulsive non-violente contre les animaux et non-invasive contre le corps, comme les produits phytothérapeutiques et homéopathiques qui éliminent les moustiques dans un environnement naturel et prouvé.