Vulgarisation de l’énergie solaire

Le prix de l’énergie solaire a chuté plus rapidement que certains experts ne l’avaient prévu.

Lors d’une vente aux enchères d’énergie à Abu Dhabi en septembre, un consortium sino-japonais a promis de construire une centrale solaire capable de produire de l’énergie à moins de 2,5 cents le kilowattheure, soit beaucoup moins que le prix moyen du gaz et du charbon aux États-Unis et la promesse la plus économique en énergie solaire jamais faite.

Sharma croit que la chute des prix est fortement liée à un boom dans la fabrication de panneaux solaires.

“La Chine a massivement augmenté sa capacité de production et représente aujourd’hui environ 80% de tous les panneaux solaires fabriqués dans le monde “, explique l’analyste.

Alors que le coût de construction des centrales solaires diminue, le monde a vu une multiplication des méga-installations.

Selon Sharma, il y a quelques années à peine, un projet de 50 mégawatts aurait été considéré comme quelque chose d’important. Mais maintenant, il y a plusieurs usines prêtes à produire des centaines de mégawatts ou plus.

Parmi elles se trouve la plus grande usine au monde, capable de produire 750 mégawatts et située dans le Madhya Pradesh, en Inde. Il a été baptisé Rewa Ultra Mega Solar et devrait être achevé l’année prochaine, selon les autorités du pays.

Baisse des prix

En plus de ces mégaprojets, de nouvelles recherches prometteuses visant à améliorer les cellules de captage solaire sont en cours.

Certains nouveaux panneaux utilisent des matériaux synthétiques qui imitent la structure cristalline du minéral de pérovskite, ce qui réduit la fabrication des cellules et devrait augmenter l’efficacité des panneaux.

L’énergie solaire ne représente que 1% des ressources énergétiques mondiales totales. Mais l’augmentation continue de son offre devrait bientôt faire changer ce nombre.

harma estime en outre que les changements auront également un impact durable sur les prix. Son entreprise, IHS Technologies, estime que le coût de l’énergie solaire devrait baisser “d’environ 30%” l’année prochaine.

Les géants de la Silicon Valley comptent parmi les plus grandes et les plus puissantes entreprises du monde. Il n’est donc pas surprenant qu’ils se lancent dans le secteur de l’énergie – ils savent que tout ce qu’ils produisent en dépend.